APOCALYPSE NOW

(C'EST L'APOCALYPSE)

 

««

    Classement original en 1979:

Drame de guerre 

1979. Réalisation: Francis Ford Coppola. Avec: Martin Sheen, Marlon Brando, Robert Duvall et Frederic Forrest. Scénario : Francis Ford Coppola et John Milius. Couleur/2h30.

        Plusieurs critiques ont dit que Apocalypse Now est un chef d'œuvre. Lors d’une entrevue, le réalisateur Francis Ford Coppola a fièrement déclaré: «Apocalypse Now n'est pas un film sur la guerre du Viêt-nâm … c'est la guerre du Viêt-nâm.» Le film contient en effet plusieurs scènes de guerre réalistes et très bien filmées. Francis Ford Coppola semble fier de son coup. Par contre, les personnages et le scénario sont écrasés par de lourdes observations philosophiques et ce film semble durer une éternité. Vers la fin, j'ai trouvé que ma patience s'était effondrée complètement et j'avais hâte que l’histoire aboutisse à quelque chose.

        Basé sur le roman Heart of Darkness écrit par Joseph Conrad, ce drame suit de près la mission périlleuse d'un agent spécial de l'armée (Martin Sheen, le père de Charlie). L'agent est chargé d'assassiner un colonel américain devenu très déséquilibré. Le colonel en question est un homme nommé Kurtz, interprété par Marlon Brando. 

        Le narrateur du film est le jeune agent spécial, qui se retrouve dans plusieurs situations horrifiantes qui ne sont qu'un réchauffement pour ce qu'il verra plus tard. Le scénario décousu inclut des personnages qui apparaissent et disparaissent rapidement, quelques moments tranquilles et des combats variés qui sautent à l'écran comme des annonces publicitaires.

        La fin est philosophique et profonde, mais remplie d’un excès d’observations humaines. Je sais que Apocalypse Now a marqué l'histoire du cinéma et les prises de vue sont parfois impressionnantes. La phrase «I love the smell of napalm in the morning» est l'une des phrases les plus mémorables du cinéma américain. Toutefois, ce n'est pas un bon film. Je crois fermement que Apocalypse Now est beaucoup de bruit pour rien. 

Oscars 1979 : Meilleure cinématographie, meilleur son.

Cannes 1979 : Meilleur film

Golden Globe Awards 1980 : Meilleur réalisateur (Francis Ford Coppola), meilleur acteur de soutien (Robert Duvall), meilleure musique.

Affiche du film

Bande-annonce du film (sur Internet Movie Database)

RETOUR AU MENU