ZABRISKIE POINT

NUL

  Classement original en 1970: 18 ANS ADULTES

Drame

1970. Réalisation : Michelangelo Antonioni. Avec : Mark Frechette, Daria Halprin, Rod Taylor et Paul Fix. Scénario : Michelangelo Antonioni, Sam Shepard, Fred Gardner, Tonino Guerra et Clare Peploe. Couleur/1h52.

        Ce drame minable nous présente des personnages nuls, une histoire ennuyante, quelques scènes très illogiques et une interprétation médiocre. Après avoir vu Zabriskie Point, je me suis demandé si je devais créer un classement qui était encore plus bas que NUL.

        Un jeune malfaiteur, qui vient d'assister à une violente manifestation dans une université, décide de voler un avion (pourquoi pas ?) et de s’enfuir dans le désert. Il rencontre une jeune hippie, imagine toutes sortes d’orgies, et décide de revenir à Los Angeles en avion. Je vous offre un cigare si vous pouvez imaginer un scénario encore plus stupide et plus ridicule que cela.

        La chimie entre Frechette et Halprin est exécrable et la fin nous lance un message subtil à propos du capitalisme et ses effets nuisibles (nous voyons même des réfrigérateurs qui explosent). Le réalisateur italien Antonioni nous présente un dégât ridicule qui prétend être sérieux et révélateur. La seule qualité est la trame sonore du groupe Pink Floyd. C'est effrayant de penser qu'un tel film, qui contient des personnages peu aimables et un dialogue idiot, représente les jeunes des années 70. Si j'appartenais à cette génération, je serais très insulté.

Affiche du film

RETOUR AU MENU